Search
Restricted Access Section



Press clippings

28 November 2008 - TDG

L’UNIGE reçoit 11 millions de francs pour étudier l’eau.

ENVIRONNEMENT | Genève va piloter Acqwa, un projet de recherche européen qui examine les changements de ressources en eau induits par le réchauffement climatique dans les zones de montagne.

TRIBUNE DE GENÈVE | Anne-Muriel Brouet | 28.11.2008

Nos barrages déborderont-ils en 2050? Seront-ils à sec en 2100? Pour un pays dont 60% de l’électricité consommée est d’origine hydraulique, la question est fondamentale. Comment les changements climatiques affecteront la quantité et la qualité de l’eau dans les régions de montagne est le thème du projet de recherche Acqwa. La Commission européenne vient d’accepter de le financer, en accordant 11 millions de francs à l’Université de Genève, qui en assurera la coordination. Précisément, c’est le climatologue Martin Beniston qui en sera responsable. Interview.

Que va étudier Acqwa?

Le projet s’articule autour de deux grands axes: le premier concerne la simulation des effets climatiques sur les précipitations, le comportement de la neige et des glaciers, et la réaction des cours d’eau. Le deuxième concerne les impacts collatéraux des changements hydrologiques sur l’environnement naturel et de nombreux secteurs économiques (énergie, tourisme, agriculture). Les régions de montagne sont intéressantes car elles sont très sensibles au réchauffement et ont des impacts très importants.

Read more...